Confinement : la ravoire s'adapte !

Suite aux annonces du Président de la République et du Premier Ministre, le rétablissement du confinement est acté à partir du vendredi 30 octobre 2020 à minima jusqu’au 1er décembre 2020. Les élus et les services de la commune restent pleinement mobilisés pour répondre à vos interrogations et vous accompagner.

La Ravoire s’engage en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes

19/11/2020

Prévention, sécurité, justice

25 novembre : journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

"La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes est un temps fort de sensibilisation et de mobilisation. C'est tout naturellement que la commune s'engage pour sensibiliser le grand public, notamment en période de Covid-19, où nous avions enregistré une augmentation de plus de 30 % des violences conjugales au niveau national, durant le 1erconfinement. Depuis le reconfinement le 30 octobre, la plateforme de signalements en ligne des violences sexuelles et sexistes enregistre déjà une hausse d’environ 15 % des signalements des victimes" explique Joséphine Kudin, adjointe au maire, déléguée à la Sécurité, à la Prévention et à la Police Municipale.

Journée de sensibilisation : La Ravoire s'engage

Mercredi 25 novembre, la mairie propose une action de sensibilisation sur les violences conjugales au Super U de La Ravoire, en partenariat avec AVIJ DES SAVOIE, une association d'aide aux victimes auprès de cinq parquets des départements de Savoie et de Haute-Savoie, et composée notamment de juristes et de psychologues. Cette initiative, encore trop rarement organisée dans les communes, vient s'inscrire en complément du dispositif mis en place au niveau national.

Vous retrouverez sur place un stand de 9h00 à 12h30, et de 14h à 16h30 :

  • Point d'informations et accès aux droits
  • Distribution de flyers avec les numéros nationaux et locaux utiles aux victimes et aux témoins.
  • Collecte de produits d’hygiène féminins qui seront destinés aux associations (AVIJ, SaVoie de Femmes, Sasson, Secours Populaire...) et à la Gendarmerie. Ces produits sont souvent nécessaires et manquants lors des mises en sécurité des femmes victimes.

L'initiative est donc plus que jamais nécessaire, surtout en cette période de reconfinement. Les victimes peuvent quitter leur domicile à tout moment, sans devoir disposer d’une attestation. Elles doivent appeler le 17 ou utiliser le 114 par SMS en cas de danger immédiat.

D'autres dispositifs existent :

  • le 39 19, numéro gratuit et anonyme (disponible tous les jours de 9h à 21h )
  • un site Internet est disponible 24h/24 et 7j/7 avec un tchat anonyme et non traçable : https://arretonslesviolences.gouv.fr/
  • l'application « APP-ELLES » de soutien entre femmes : https://www.app-elles.fr/
  • un tchat gratuit : www.commentonsaime.fr
  • le dispositif "Alerte pharmacie", qui permet de se signaler en pharmacie. L'officine se charge ensuite d'alerter les forces de l'ordre ;
  • le 119 est à la disposition des enfants (appel gratuit 24h/24, 7j/7) ;
  • le 01 40 47 06 06 (disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 19h) est à la disposition des femmes en situation de handicap