Confinement : la ravoire s'adapte !

Suite aux annonces du Président de la République et du Premier Ministre, le rétablissement du confinement est acté à partir du vendredi 30 octobre 2020 à minima jusqu’au 1er décembre 2020. Les élus et les services de la commune restent pleinement mobilisés pour répondre à vos interrogations et vous accompagner.

Conseil municipal du 02/11 à huis clos

02/11/2020

Politique

Avant d’entamer la séance du Conseil Municipal du lundi 02 novembre, le Maire Alexandre Gennaro a demandé à l’assemblée, tenue à huis clos, de réaliser une minute de silence en hommage à Samuel Paty et aux victimes des attentats de Nice.

Crise sanitaire oblige, un point sur la situation actuelle a été rappelé : « Avant de commencer, je souhaitais vous indiquer les actions et les mesures Covid qui ont été mises en place depuis le 30 octobre, date du début du second confinement. Ces mesures visent à faire évoluer la qualité de nos services publics » déclara le Maire. À savoir : le port du masque obligatoire sur l’ensemble de la Savoie (arrêté préfectoral), le renforcement du protocole sanitaire dans les écoles, plusieurs commandes de masques (3000 dans un premier temps pour la rentrée scolaire, puis une seconde commande de 3000 masques prévue pour les écoles, en complément d’une commande de 15 000 masques à usage unique pour la commune), le maintien du marché alimentaire qui sera étendu pour éloigner les zones de contamination, le rallongement du libre stationnement sur les zones bleues jusqu’au 31 décembre, le renforcement des patrouilles de la police municipale, la fermeture de la Bibliothèque et la mise en place d’un Drive de documents, la mise à disposition de salles pour les associations, le report des dates des commissions, des comités de quartiers et du Conseil Municipal jeunes. Puis, le Maire a présenté trois nouveaux agents qui sont venus renforcer les services de la mairie.

11 délibérations étaient prévues à l’ordre du jour. Pour commencer, les délibérations « simples » qui ont toutes été votées à l’unanimité : la modification du tableau des effectifs du personnel communal, une demande de subvention au Département dans le cadre de fonds d’urgence aux collectivités Covid-19, une convention constitutive de groupement de commandes pour la fourniture de papier et d’enveloppes avec la ville de Chambéry, la cession des garages sous un parking, la sélection d’un concessionnaire et l’approbation du contrat de fourniture pour le réseau de chaleur bois énergie sur le quartier de Féjaz. Vivanne Coquillaux, élue de l’opposition, a félicité le projet : « Nous sommes très favorable à ce contrat, c’est une bonne chose pour les usagers. Les évolutions des tarifs semblent très maitrisées ». Alexandre Gennaro a d’ailleurs ajouté : « Nous avons ciblé tout ce qui pouvait être ciblé sur le quartier de Féjaz. C’est un vrai travail inter-communal. C’est un débat que nous devons avoir avec les élus des communes voisines. »

Deux délibérations « à préciser » ont été votées durant le Conseil. Premièrement, une demande de remise gracieuse concernant le déficit de la régie de recettes du service Éducation-Jeunesse. La délibération a été adoptée à l’unanimité. Puis, une seconde délibération concernant la régularisation foncière pour l’acquisition d’une parcelle de 46 ca a été soumis au vote des élus. La délibération a également été adoptée à l’unanimité.

Deux autres sujets ont finalement été votés une nouvelle fois à l’unanimité durant les délibérations « à débattre » : en premier lieu, la convention de fonctionnement du Bouquet des Bibliothèques : « Il s’agit d’un partenariat avec d’autres communes pour mutualiser plusieurs Bibliothèques. L’objectif est de débuter ce projet le 1er janvier 2021 » précise Karine Poirot, élue déléguée à la Culture. Yannick Boireaud, élu de l’opposition, a souligné l’importance du projet. « Nous nous félicitons du projet, cela nous permettrait de ne payer plus qu’un abonnement. Mais est-ce que cela impactera l’activité de notre Bibliothèque ? » Le Maire a tenu à rassurer l’assemblée : « Ce projet ne rentre pas en compte dans la gestion de la Bibliothèque municipale. L’usager va simplement payer une cotisation pour plusieurs établissements. Chaque Bibliothèque gardera ses propres activités. Nous souhaitons ainsi travailler ensemble, entre communes » précisa Alexandre Gennaro.

Les rapports ont continué sur une question « sur table » votée à l’unanimité : l’autorisation d’avance des frais pour un abonnement à une plateforme de vidéo-conférence, avec le logiciel Zoom. Cette délibération a été votée à l’unanimité.

La dernière délibération concernait le rapport annuel d’activités 2019 de Grand Chambéry. Ce sujet n’a donc pas eu lieu à débattre.

Pour finir, le Maire a remercié l’ensemble des élus pour leur participation et pour avoir respecté les gestes barrières mis en place pour l’organisation du Conseil.

Crédit photo : Dominique Usseglio