Rentrée scolaire 2020 : 851 élèves à La Ravoire

01/09/2020

Enfance, Jeunesse

851 élèves ont fait leur rentrée des classes mardi 1er septembre*

La rentrée scolaire a fait son grand retour ! Mardi 1er septembre, c’est sous un ciel ensoleillé que les 851 élèves (écoles Pré-Hibou, Vallon Fleuri, Féjaz et Sainte Lucie) ont repris le chemin de l’école.

Cette rentrée un peu spéciale fut encadrée par un protocole sanitaire strict mis en place par la commune, et validé par la Préfecture. Les consignes en vigueur n'ont pas perturbé le bon déroulement de la journée, bien au contraire ! Les élèves étaient excités de revoir leurs petits camarades de jeu dans la cour de récréation.

Pour l'occasion, le maire Alexandre Gennaro et Morvarid Vincent, déléguée aux Affaires scolaires, se sont rendus aux écoles du Pré-Hibou, de Féjaz et de Vallon Fleuri pour accueillir les parents, et s'entretenir avec les enseignants quant à l'accueil des élèves.

"Certaines sections ont réalisé leur rentrée en décalé pour éviter les regroupements importants aux portails des établissements, comme ce fut le cas ce matin à l'école du Pré Hibou. De nombreux parents ont d'ailleurs félicité cette initiative. La journée s'est déroulée dans les meilleurs conditions possibles" précise le maire.

La sécurité avant tout...

Le maître-mot de la journée était la protection des personnels et des élèves, la majorité des parents portaient le masque pour accompagner les élèves jusqu’au portail.

Travaux d'entretien et améliorations

« Des travaux de rénovation et de sécurisation ont été réalisés cet été. Le groupe scolaire de Féjaz a bénéficié de plusieurs améliorations : la sécurisation de la cour de l'élémentaire et de la maternelle grâce à une nouvelle clôture haute d'1m90 pour éviter les intrusions, ainsi qu'un dispositif de visiophone pour vérifier les entrées. Des travaux de rafraîchissement de peinture ont également été réalisés dans les écoles : couloirs, cages d'escalier, WC... C’est une rentrée qui s’est déroulée dans les meilleures conditions possibles compte-tenu du contexte. Je remercie les enseignants, les parents d’élèves et le personnel communal qui se sont impliqués » souligne Morvarid Vincent.

*À l’heure où nous écrivons, ces chiffres ne sont pas définitifs et peuvent encore évoluer.