> > Moustique tigre : qui s'y frotte s'y pique

Moustique tigre : qui s'y frotte s'y pique

18/03/2019

Prévention, sécurité, justice

Depuis 2012, le « moustique tigre » s'est implanté dans six départements de la région : l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, le Rhône et la Savoie sont ainsi touchés par cet animal qui peut se révéler dangereux.


Un dispositif de lutte contre le « moustique tigre » et de surveillance des arboviroses (chikungunya, dengue, zika) en métropole est activé par la direction générale de la santé chaque année du 1er mai au 30 novembre.


Les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont classés actuellement de la façon suivante :
- le niveau 0.a : absence du moustique tigre > Allier, Cantal et Haute-Loire.
- le niveau 0.b : présence contrôlée du moustique tigre > Haute-Savoie, Loire et Puy-de-Dôme.
- le niveau 1 : implantation du moustique tigre > Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Rhône et Savoie.
- le niveau 2 est déclenché lors du diagnostic d’un premier cas de dengue, de chikungunya ou de zika autochtone (survenant chez une personne n’ayant pas voyagé).
- les niveaux 3 et 4 : présence d'un ou plusieurs foyers de cas autochtones.
- le niveau 5 correspondant à une situation épidémique installée.

La mobilisation de tous est ainsi essentielle !

Plus d'informations sur : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/moustique-tigre-et-arboviroses-surveillance-renforcee-des-le-1er-mai