> > La Ravoire décroche deux lauriers au Label ville active et sportive

La Ravoire décroche deux lauriers au Label ville active et sportive

14/02/2018

Institution Sport et loisirs

Plus de 60 associations dont 20 associations sportives, plus de 2000 licenciés et adhérents à un club ou association sportive, 12 aires de jeux et 24 locaux à disposition des associations dont 14 dédiées à la pratique sportive. Les chiffres sont bons au regard de la taille de la commune, mais c’est également grâce à sa politique de soutien aux associations, à son accession à la pratique sportive à tous les âges et à sa volonté d’ouvrir cette pratique aux scolaires que La Ravoire a remporté, dès sa première participation cette récompense très prisée.

« Obtenir deux lauriers, à l’instar de ville comme Grenoble, Saint Etienne, ou encore Saint Fons, c’est une vraie récompense pour nous. Je remercie nos associations, nos services qui œuvrent au quotidien pour rendre cela possible », lançait le Maire Frédéric Bret en ouverture de cette conférence de presse organisée en mairie le 14 février 2018.

Les restrictions budgétaires et le transfert de compétences de l’Etat aux communes, qui impactent le budget depuis quelques années, n’ont pas freiné cette volonté politique.

En effet, la ville de La Ravoire a fait le choix de mener une politique axée sur l’accès pour tous en matière de pratiques sportives depuis plusieurs mandats. Et les efforts fournis cette dernière décennie en matière d’équipements sportifs sont importants : construction de tennis couverts, rénovation du club-house du club de tennis, réfection des sols et des vestiaires « arbitres » du gymnase municipal pour le club de basket.

Concernant les activités de loisirs, la ville a réalisé ces dernières années la réfection des aires de jeux existantes et la construction d’équipements à destination du jeune public : agrès, skate park, citystade.

Et les élus ne comptent pas s’en arrêter là. « Nous avons obtenu ce label pour 2 ans. Nous allons donc mettre à profit ce temps pour continuer à développer notre politique sportive. De gros projets sont à venir : la plaine sportive dont les travaux démarreront cette année, mais également le projet d’éco-labellisation de nos événements municipaux », ajoute Alexandre Gennaro, adjoint délégué à la Vie associative et à la jeunesse.

En effet, la commune s’agrandit, notamment avec la construction de nouveaux immeubles dans le cadre du projet Valmar qui prendra fin en 2024, ayant, notamment, pour un de ses objectifs, de porter le nombre d’habitants à 10 000 administrés.

Les équipements et initiatives sportives doivent donc suivre ce développement et ces changements sont anticipés par le biais de nouvelles opérations comme le projet de la plaine sportive.

Les clubs sportifs quant à eux, en regard des besoins existants, pourront prochainement bénéficier d’une plaine sportive qui réunira sur une surface de 9 hectares, trois terrains de grands sports et des vestiaires pour le football et le rugby. Ces équipements tiendront compte des règlements des installations FFF, FFR et du règlement sanitaire départemental.