> > Vœux à la population : le label "Ville active et sportive" et un centre-ville bientôt parachevé.

Vœux à la population : le label "Ville active et sportive" et un centre-ville bientôt parachevé.

12/01/2018

Cérémonie

La traditionnelle cérémonie des vœux a permis à Frédéric Bret, dans son premier discours en tant que maire de La Ravoire, de remercier chaleureusement les plus de 800 personnes présentes et d’exprimer sa reconnaissance envers Patrick Mignola, initiateur de nombreux projets sur la commune, tout en affirmant vouloir mener à terme les actions engagées.

Le boulodrome Henri Salvador était bondé pour l'occasion, ce jeudi 11 janvier 2018, et on a pu apercevoir de nombreux élus départementaux et autorités civiles et militaires parties prenantes de la politique de la ville. Rappelant la rigueur dans la gestion des deniers publics, le respect de la concertation dans l’intérêt général, le maire est également revenu sur les travaux d’aménagement du centre-ville Valmar tout en remerciant de leur patience les habitants qui en ont subi les désagréments durant des mois. "Nous sommes au bout du tunnel, on va pouvoir reconquérir notre centre-ville, nos espaces publics, et plutôt que les regarder se construire, en bénéficier, y vivre, les investir".

Puis le maire a salué les associations et les services publics pour leurs actions et leur efficacité qui améliorent l’image et la qualité de vie à La Ravoire jour après jour. "La ville va recevoir le 1er février prochain à Toulouse, des mains du Ministre des Sports, le label Ville active et sportive, une belle opportunité de démontrer le dynamisme de la vie locale et de donner une image attractive", a-t-il commenté.

L’édile est ensuite revenu sur la Loi NOTRe et ses conséquences, répartissant les compétences entre les collectivités territoriales en prenant des exemples concrets qui touchent les Ravoiriens. "Cette année, nous allons construire notre plaine sportive à côté du lycée du Granier. Ce projet va coûter énormément d’argent à la ville. Elle est bâtie sur le foncier ravoirien, financée par nos impôts. Pour autant, elle est située à côté du gymnase appartenant à la région. Ce qui serait cohérent serait de créer une perméabilité entre les deux structures sportives. Il ne faudrait pas qu’un grillage s’érige entre les deux équipements sous prétexte que l’un est régional l’autre municipal."

Le maire a rappelé enfin, que la bonne gestion, la solidarité, le développement durable tout comme la qualité des services au quotidien, étaient au cœur des préoccupations de l’équipe municipale pour 2018. Il a souhaité santé et bonheur à tous les Ravoiriennes et Ravoiriens, et exprimé le vœu que cette nouvelle année permette de partager nos richesses et nos différences dans un souci constant de la tolérance et de l’intérêt général.