> > Espace culturel Jean Blanc

Espace culturel Jean Blanc

Agenda 2018-2019 : partez en voyage...

Une saison culturelle en première classe !

 L’espace culturel Jean Blanc organise ce soir, jeudi 6 septembre à 19h, sa première présentation de saison. Quelques nouveautés devraient y être annoncées… Outre la création des Avoisinantes, réseau de 4 salles partenaires* permettant pour un billet acheté dans une des salles de bénéficier de tarif réduit dans les trois autres, la salle ravoirienne lancera ses propres abonnements cette année. « L’abonné bénéficiera d’un tarif réduit à partir de 4 spectacles achetés dont au moins un spectacle coup de cœur », explique Gaëlle Berthou-Cochet, directrice de la communication et de la culture. Autre nouveauté et non des moindres, l’ensemble des sièges a été changé pour permettre au spectateur un confort optimum. Voici pour les changements de fond…

 Côté scène maintenant…. La saison 2018-2019 de l’espace culturel Jean Blanc sera un mélange de rock, d’humour, de théâtre de cirque et de conférence. Quatre concerts seront programmés cette année, avec en ouverture de saison le 12 octobre, Murray Head. La star anglo-saxonne, auteur entre autres de Say it ain’t so, Jo et de One night in Bangkok promet un show d’une générosité vertigineuse car il sera sur scène plus de deux heures… Et puis, le 1er décembre en cadeau de Noël avant Noël, c’est la chanson française qui sera à l’honneur avec un des plus attachants et oniriques chanteurs français de notre époque Thomas Fersen avec sa toute nouvelle création, Mes amitiés à votre mère.  Le 8 mars sera un franc retour au rock avec un des monuments français du genre, Axel Bauer. Pour finir, le 5 avril, ce sera le tour de Will Barber, un concert découverte pour cet artiste français amateur de lap steel et de style old school capable de réinterpréter Another Breack in the Wall ou Personnal Jesus comme personne en touchant aux racines même des mélodies et des paroles.

 Sur la rive humoristique, l’espace Jean Blanc accueillera le 8 novembre, Olivia Moore pour une des dernières représentations de son premier spectacle Mère indigne, à voir avant de devenir mère car chacun en a une (et cela permettra de mieux la comprendre), ou après (c’est très déculpabilisant !) ou si vous ne souhaitez pas d’enfant (convaincant) ! Bref, Olivia Moore, belle-mère de deux enfants et mère de trois sait de quoi elle parle ! Le  1er février, ce sera avec plaisir que les spectateurs pourront retrouver Bruno Salomone sur scène pour son tout nouveau spectacle Euphorique, l’histoire de Golri, un enfant né avec la particularité de rire tout le temps et de tout… Une vraie cure de jouvence pour le célèbre Denis Bouley de Fais pas ci, fais pas ça, qui fait un retour sur les planches remarqué en campant 43 personnages, animaux, plantes, e tout autres créatures imitables ou inimitables. Ce sera une jeune femme qui clôturera la saison le 12 avril, une jeune femme à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession comme on dit mais qui dit les pires horreurs que personne n’ai jamais entendues pour notre plus grand plaisir !

 Le théâtre ne sera pas en reste non plus puisque quatre moments s’égraineront au fil de l’année. Le 19 octobre, juste avant les vacances de La Toussaint  et à proximité d’Halloween, c’est une pièce d’épouvante AAAAAHH ! qui est proposée par la compagnie C’est Nous ou c’est pas Nous !  Héléna vient d’hériter d’une maison dans le le village de Brézou, elle s’y rend avec deux de ses amis pour la mettre en vente. Le reste est à découvrir sur la scène avec un léger frisson d’angoisse. Cette pièce sera accompagnée d’un « before », organisé par la bibliothèque municipale à la salle Symphonie pour une animation spéciale « halloween », de quoi vous mettre en de bonnes conditions. Le 25 janvier, ce sera Renata, une pièce tirée du Renée de Javier Maestro, qui occupera la salle avec cette comédie dramatique toute en finesse. L’histoire est simple : un richissime patron argentin meurt sans héritier excepté sa veuve, Renata, disparue des années auparavant et qui n’a jamais été retrouvée. Les domestiques de la maison vont alors fomenter un plan aussi diabolique que comique : faire passer l’un deux pour la veuve. De ce début classique va naître des intrigues folles et réalistes, troublantes et désopilantes tout en fouillant les travers de chaque personnage jusqu’au plus profond de son inconscient. La pièce suivante fait un virage à 180° et explore un genre novateur : la séance de psychothérapie de groupe à l’échelle d’une salle (ou presque. L’amour dans tous ses états se propose de suivre pas à pas l’évolution d’une relation amoureuse, celle de Céline et André, rencontrés sur Internet. Jusque-là  tout va bien… Sauf qu’ils ne sont pas seuls sur scène, Thomas D’Ansembourg, psychothérapeute et auteur de Cessez d’être gentil, soyez vrai !  les observe et les décortique avec l’aide du public qui, lui non plus, n’en sort pas indemne.

 Les 7 péchés capitaux, concept d’impro théâtrale créé par la troupe des gardes fous viendront compléter la sélection théâtre de la programmation le 29 mars. Cette troupe d’improvisateur qui capitalise de nombreuses années d’expérience propose d’explorer les 7 péchés en vous faisant participer un peu. Chaque spectacle est une nouvelle création !

 3 conférences réalisées par des spécialistes passionnés viendront compléter la programmation : La rotonde ferroviaire de Chambéry avec une visite guidée de ce mythique bâtiment aura lieu le 4 décembre, suivie de la conférence sur les Chansons napolitaines le 15 janvier et enfin, par la famille Costa de Beauregard le 19 mars.

 Enfin, le public familial ne sera pas oublié avec trois spectacles de compagnies locales. Contre-temps de la compagnie du Fil à retordre, une création à pas feutrée basée sur une croyance populaire qui raconte que lorsqu’une personne meure, il faut arrêter les horloges de la maison. Alors lorsque Pépin l’horloger meure, ce n’est pas une mais plein d’horloges qu’il faut arrêter et personne n’en a le courage. Une histoire de transmission, de liens tissés entre les générations, de mémoire tout en poésie. Le 15 décembre, c’est la compagnie des Petits détournements avec Broc’n’roll circus qui aime comme son nom l’indique « détourner », objets, histoires, personnages alors, lorsque l’histoire prend place à Las Vegas dans un cabaret itinérant, on peut s’attendre à tout côté détournement ! Enfin, le 12 février, L’Effet escargot de la compagnie kadavresky vous fera découvrir le cirque moderne poussant l’équilibre des corps jusqu’à vous faire pousser des « waouh » d’étonnements.

 

Billetterie

  • Achat en ligne  

www.laravoire.fr -> billetterie spectacles

http://www.forumsirius.fr/orion/laravoire.phtml

A retirer le soir du spectacle sur présentation du mail justificatif d’achat ou en mairie les jours précédents le spectacle.

  • Points de vente

- Mairie de La Ravoire
Service culturel
B.P. 72
73491 La Ravoire cedex
Tél.  04.79.71.07.60

- Espace culturel Jean Blanc (le soir du spectacle)
Tél.  04.79.72.73.71

Super U
Avenue du Pré Renaud
73490 La Ravoire
Tél. 04.79.72.84.99

- Bellier Musique
36 rue de Branmafan
73230 Barby
Tél. 04.79.85.14.09

 Réseau regroupant la MJC-Totem à Chambéry, l’espace culturel La Traverse au Bourget-du-Lac, la salle Saint-Jean à La Motte-Servolex et l’espace culturel Jean Blanc à La Ravoire.

 Billetterie

Contact

Mairie de La Ravoire – Service culturel

04 79 71 07 45 – Fax : 04 79 72 74 84

affaires-culturelles@laravoire.com

Espace culturel Jean Blanc 04 79 72 73 71